Le contrat de franchise vs la licence de marque : quelles sont les différences ?

franchise

Publié le : 19 avril 20239 mins de lecture

Le choix de la méthode de distribution pour une entreprise est une décision stratégique importante. Les entreprises peuvent choisir entre le contrat de franchise et la licence de marque pour distribuer leurs produits et/ou services. Bien que ces deux méthodes peuvent sembler similaires, il y a quelques différences significatives entre elles.

Comprendre la franchise et la licence de marque

Lorsqu’une entreprise souhaite développer son concept et élargir sa clientèle, elle a plusieurs choix possibles. La franchise et la licence de marque sont deux des options les plus courantes. Bien que ces deux formes d’expansion d’entreprise impliquent un accord contractuel entre le concédant (l’entreprise propriétaire du concept) et le concessionnaire (le franchisé ou le licencié), elles présentent des différences significatives.

La franchise

La franchise est un accord contractuel dans lequel le franchisé acquiert le droit d’exploiter une entreprise en utilisant le nom de l’entreprise propriétaire (la marque) et en suivant un système éprouvé (le concept). Le franchisé paie une somme d’argent initiale (le droit d’entrée) ainsi qu’un pourcentage de son chiffre d’affaires (les redevances) pour bénéficier du concept et des avantages associés. Le franchisé bénéficie de l’expérience et de l’assistance du franchiseur pour gérer son entreprise. Pour plus d’infos, rendez-vous sur gouache.fr.

La licence de marque

La licence de marque est un accord qui permet au titulaire d’une marque d’autoriser une autre entreprise (le licencié) à utiliser cette marque sur ses produits ou services. Le concédant (titulaire de la marque) reçoit une redevance en échange de l’autorisation d’utilisation de la marque par le licencié. Contrairement à la franchisée, le licencié est libre de gérer son entreprise comme il l’entend et n’est pas soumis aux règles ou aux contraintes de fonctionnement du concédant.

Les différences entre la franchise et la licence de marque

Les différences entre la franchise et la licence de marque sont essentiellement liées au niveau de contrôle exercé sur l’exploitation du concept, au niveau d’assistance fourni par le concédant et aux obligations contractuelles.

Le niveau de contrôle exercé sur l’exploitation du concept

La franchise est caractérisée par un haut niveau de contrôle exercé par le franchiseur sur l’exploitation de son concept. Le franchisé doit suivre un ensemble de directives et de règles établies par le franchiseur pour assurer une uniformité de l’expérience client en tous lieux. Les franchisés peuvent bénéficier de l’expertise et de l’expérience du franchiseur pour créer et exploiter leur entreprise, mais ils doivent suivre scrupuleusement les règles du franchiseur et respecter les normes de qualité du réseau de franchise. En revanche, la licence de marque est caractérisée par un niveau de contrôle minimal. Le licencié peut utiliser la marque de façon autonome et est libre de prendre toutes les décisions relatives à l’exploitation de son entreprise.

Le niveau d’assistance fourni par le concédant

Un autre point de différence entre la franchise et la licence de marque est le niveau d’assistance fourni par le concédant. Dans le cadre d’une franchise, le franchiseur fournit un soutien continu aux franchisés. Le franchiseur met à la disposition des franchisés une assistance technique et commerciale, des formations et des mécanismes de communication pour aider les franchisés à gérer leur entreprise. Cette assistance est généralement destinée à garantir une uniformité des pratiques commerciales et des normes de qualité. En comparaison, les licenciés ont un niveau d’assistance minimal de la part du titulaire de la marque. Le concédant peut fournir un peu de formation initiale, mais il n’a pas la responsabilité de fournir un soutien continu aux licenciés.

Les obligations contractuelles

Les obligations contractuelles sont différentes entre la franchise et la licence de marque. Le contrat de franchise définit clairement les exigences du franchisé en matière de qualité, de performance, d’utilisation de la marque, de gestion et de reporting. Le franchisé doit suivre toutes ces obligations pour maintenir sa relation avec le franchiseur. La durée d’un contrat de franchise est de 5 à 10 ans et renouvelée si les parties concernées sont satisfaites des résultats obtenus.Par contre, les obligations des licenciés sont beaucoup plus limitées. Le titulaire de la marque peut uniquement demander au licencié de payer les redevances convenues, respecter les normes de qualité et ne pas porter préjudice à la marque. La durée d’un accord de licence est moins longue que celle d’un contrat de franchise.

Les avantages et inconvénients de la franchise et de la licence de marque

Les deux modèles ont des avantages et des inconvénients. Les inconvénients et avantages sont spécifiques à chaque entreprise et dépendent de nombreux facteurs.

Les avantages de la franchise

Les avantages de la franchise sont nombreux. La marque est déjà connue du public, ce qui facilite l’acquisition de nouveaux clients. De plus, les franchisés bénéficient d’une assistance constante et d’un soutien technique et commercial. Enfin, les franchisés peuvent partager les coûts fixes grâce à l’utilisation d’une infrastructure commune, telle qu’un centre d’appels, un entrepôt, des outils de marketing, etc.

Les inconvénients de la franchise

Le principal inconvénient de la franchise est le coût initial d’entrée relativement élevé. De plus, le franchisé doit respecter toutes les obligations contractuelles établies par le franchiseur. Il doit payer les frais continus de redevances, ce qui représente un coût supplémentaire important.

Les avantages de la licence de marque

Les avantages de la licence de marque sont la liberté de gestion de l’entreprise et l’absence d’obligations et de dépenses supplémentaires. De plus, le licencié peut se concentrer sur la création et la production de ses produits sans se soucier du développement de l’entreprise, ce qui est souvent le cas dans le cadre d’une franchise où le franchisé doit suivre strictement les règles établies par le franchiseur.

Les inconvénients de la licence de marque

Le principal inconvénient de la licence de marque est que le licencié doit assurer seul la gestion de son entreprise. L’absence de soutien et d’assistance semble un problème pour les nouvelles entreprises ou pour celles qui manquent d’expérience dans le domaine. De plus, le licencié doit développer sa propre notoriété, ce qui peut prendre du temps et coûter cher.

Comment choisir entre la franchise et la licence de marque ?

Le choix entre la franchise et la licence de marque dépend des objectifs de l’entreprise, de son budget et de son niveau d’expertise en matière d’opérations commerciales.

Évaluer son projet d’entreprise

Le choix entre la franchise et la licence de marque doit être effectué en fonction du projet d’entreprise. Pour les entreprises qui souhaitent exploiter les avantages d’une marque existante et ont besoin d’assistance et de soutien pour démarrer, la franchise est généralement le meilleur choix. Pour les entreprises qui disposent d’une marque propre ou qui peuvent créer leur propre marque, la licence de marque semble préférable.

Prendre en compte les coûts et les bénéfices de chaque modèle

Le choix entre la franchise et la licence de marque doit être basé sur une évaluation des coûts et des bénéfices de chaque modèle. Les entreprises doivent tenir compte des coûts initiaux et continus, des redevances, de l’assistance, de la formation, du marketing, etc.

Évaluer les risques et les avantages pour son entreprise

Le choix entre la franchise et la licence de marque doit être basé sur une évaluation des risques et des avantages pour l’entreprise. La franchise offre une protection de la marque et une assistance pour les franchisés, mais les coûts sont élevés. La licence de marque offre une grande liberté de gestion et des coûts moindres, mais sans assistance et sans protection de la marque.

Faire appel à une entreprise spécialisée en expertise de toiture professionnelle
Ouvrir une société : les atouts en tant que franchisé

Plan du site