Quelle différence entre franchise et filiale ?

Publié le : 01 novembre 20214 mins de lecture

Une filiale se définit comme une entreprise indépendante qui dispose de sa propre structure juridique. Une société mère la contrôle. Une franchise est aussi une entreprise indépendante mais qui est liée à une société-mère par un contrat. Focus sur la différence entre franchise et filiale.

Le statut de l’entrepreneur

Au moins 50 % du capital d’une filiale doit être détenu par la société mère. Pour distinguer les différentes activités des groupes de grandes entreprises ou des PME de taille importante, ils créent des filiales par exemple. Le gérant de la filiale disposera alors le titre de salarié de la structure. Pour le cas d’un point de vente franchisé, il se présente comme une entreprise indépendante. Avec l’enseigne de franchise, il entretient une relation contractuelle sans que cette dernière ne détienne de parts. En ce qui concerne l’assistance au franchisé, elle est obligatoire pour le cas d’une franchise mais reste facultative pour la filiale. Les enseignes ont pour autant intérêt à veiller sur l’assistance aux filiales en cas de besoin pour la garantie de la pérennité.

La transmission du savoir-faire

Parmi les trois piliers de la franchise, se trouve la transmission du savoir-faire. Contre une redevance, le franchisé reçoit l’utilisation de la marque et du savoir-faire du franchiseur. Il disposera alors d’une assistance de la part du réseau de franchise. Cette transmission de savoir-faire est obligatoire. Dans le cas d’une filiale, la transmission du savoir-faire n’est pas encadrée dans un cadre légal. Par ailleurs, la personne qui gère la filiale peut jouer exclusivement le rôle de manager et de gestionnaire. Il pourra alors confier la dimension technique à un autre collaborateur. Concernant la propriété des biens, la structure indépendante reste le propriétaire dans les deux cas. La distribution, la gestion et l’achat seront pris en charge par le franchisé et le gérant d’une filiale. La différence se situe au niveau du compte rendu. Le franchisé n’aura pas de compte à rendre à personne, contrairement au gérant-salarié d’une filiale qui devra rendre compte à la société-mère sa gestion, ce qui est une grande différence entre franchise et filiale.

Le chiffre d’affaires

Le franchisé est un commerçant indépendant. Par son activité, il génère alors un chiffre d’affaires propre à lui. Avec ce chiffre d’affaires, ses frais de structure pourront être couverts. Les redevances périodiques peuvent aussi être payées avec. Il pourra ensuite se verser une rémunération. Dans une filiale, le chiffre d’affaires est généré par le gérant-salarié. Les frais de structures ainsi que sa rémunération seront couverts par ce chiffre d’affaires, basés sur une part variable et sur une par fixe. En revanche, aucune redevance ne sera versée par la filiale. Le gérant devra rendre des comptes sur la gestion et les résultats. Concernant l’utilisation du bénéfice, ce sera la société-mère qui est l’actionnaire majoritaire qui se chargera des décisions à prendre.

Comment ouvrir votre propre franchise Burger King et rejoindre cette enseigne renommée ?
Quelles sont les obligations du franchiseur ?

Plan du site